Témoignages

I. 46ans, a noté «des changements non pas spectaculaires, mais par petites touches: un meilleur sommeil, plus de recul par rapport à des événements qui avant lui "prenaient la tête", moins de "rumination" et d'idées noires (elles peuvent encore arriver, mais elles durent moins longtemps et ne sont plus dévastatrices). Je concrétise plus de projets qui avant ne restaient qu’au stade de projets. J’ai moins de manies.»

«Mon enfant de 9 ans s’est mis à lire seul spontanément après quelques séances alors que ce n’était pas du tout le cas avant. Il s’est montré plus motivé à l’école alors qu’il commençait à décrocher et à être rejeté par les autres.»

«Ma fille de 12 ans était anxieuse et réservée, elle s’est mise à aimer lire alors que la lecture avait toujours été difficile pour elle. Elle s’est mise à plaisanter avec son père et ils sont devenus plus complices, elle a exprimé plus de choses verbalement.»

«Mes relations avec mes proches se sont apaisées et le règlement des conflits est devenu beaucoup serein, la communication malgré les désaccords est désormais possible. Je n’ai plus d’idées noires envahissantes, je trouve mieux les mots "justes" quand je veux m’exprimer, je ne crains plus d’être mal perçue lorsque je dis ce que je pense et j’arrive à le dire sans agressivité. Lorsqu’on me parle de façon brutale, je ne me sens plus agressée et je peux être calme même si la situation est tendue.»

«J'ai l'impression d'être plus serein, plus "posé". Les situations qui, auparavant provoquaient un début de panique, ont moins de prise sur moi. Ce "recul" me permet de trouver des solutions plus adaptées aux problèmes rencontrés».

Notre fils J. âgé de 6 ans lors de sa rééducation TOMATIS, s'est montré plus épanoui et moins inhibé dès quelques séances. Il a vite présenté un intérêt croissant à aller vers les autres. Dans le passé, J. était régulièrement «dans sa bulle» et semblait éprouver des difficultés à en sortir.
Aussi, le langage de notre fils s'est grandement amélioré. Il donne l'impression de ressentir du plaisir à communiquer et se montre même bavard.
À l'école, sa relation aux autres enfants a évolué. Ayant acquis une meilleure capacité à exprimer son ressenti, J. ne présente plus de comportements agressifs envers ses camarades (seul moyen d'exprimer son opposition dans le passé).
En ce qui concerne les apprentissages scolaires, l'entrée en CP a été difficile pour notre fils qui n'acceptait pas la position d'apprenant ; il supportait difficilement de se tromper et de ne pas savoir. Actuellement, J. apprend petit à petit à accepter la frustration. Il sait désormais utiliser le langage et même parfois l'humour pour exprimer son désaccord. À la maison, les devoirs ne sont plus source d'angoisse ni pour lui ni pour nous en tant que parents.
Par ailleurs, les nuits de notre garçon sont plus paisibles. Les séances de rééducation TOMATIS lui ont permis de considérer ses problèmes de «pipi au lit» et de réveils nocturnes comme du passé. J. était victime d'une grande fatigabilité. Désormais, J. se réveille de bonne humeur et aborde ses journées avec plus d'énergie. De plus, toute la famille se trouve épargnée du stress des couchers avant 19h30 sans quoi J. cumulait de la fatigue et peinait à récupérer.
De manière générale, la prise en charge proposée par Mme BOUDRY nous a permis de percevoir notre fils positivement et de prendre conscience de son intelligence malgré ses difficultés scolaires.»

«Je suis de nature anxieuse et je me posais beaucoup de questions sur mon accouchement: c'est une situation qui me faisait peur et qui me stressait beaucoup. Mon amie m'a alors parlé de la méthode Tomatis pour les femmes enceintes. Je me suis prise au jeu sans grande conviction puisque la méthode consistait à écouter des musiques et à lire des histoires pour enfants à voix haute. Chaque séance était un réel plaisir, car je prenais du temps pour moi et mon bébé, c'étaient des moments très relaxants. La méthode a été très bénéfique puisque le jour « J », je n'ai ressenti aucune crainte, et tout s'est très bien passé. J'ai été très satisfaite de l'expérience au point que je pense la renouveler lors d'une prochaine grossesse.»

J'ai fait le choix à double titre professionnel et personnel d'expérimenter la méthode Tomatis, en voici les raisons  :
À titre professionnel, le travail avec les enfants nécessite de se mettre à leur niveau, d'être sur la même fréquence. Les enfants ont une sensibilité importante qu'ils perdent au fur et à mesure qu'ils grandissent. Il me fallait donc ouvrir mes propres canaux afin de pouvoir être pleinement disponible.
À d'autres occasions, je suis amenée à prendre la parole en public. Or j'avais une tendance à une légère logorrhée.
À titre personnel, les événements ressentis comme douloureux ont été enfouis, mais guident inconsciemment mes comportements face à des événements et me font réagir d'une façon inappropriée.
Le premier résultat constaté a été sur ma prise de paroles en public. Mon rythme était plus lent plus posé. J'ai pris conscience du poids des mots et de l'importance du silence entre les mots. La vibration de mes propres paroles sur mon corps en tant que caisse de résonance est venue améliorer mon discours. Du côté de l'auditoire, les modifications ont été perceptibles.
L'écoute était différente, la qualité d'attention et de présence était meilleure.

Au bout de plusieurs mois, j'ai constaté des modifications sur mon comportement, mes réactions sont plus modérées face à des conflits. Là aussi le poids des mots est important. J'avais toujours l'impression de ne pas être entendu et je devais sans cesse répéter la même chose.
Au cours des séances j'ai pu observer des modifications tant sur ma façon d'être, ma façon de gérer un conflit, mes réactions étaient plus modérées. Mon rapport face aux autres a changé et j'ai pu sans forcer affirmer ma position. J'ai pu prendre tout simplement MA place.
Il est difficile de poser des mots sur un ressenti, mais les changements, même si je ne peux les décrire de manière concrète, sont là.
Il y a pour moi un avant et un après Tomatis.

Ce jeune adulte a pu parler plus calmement sans bafouiller, il est devenu plus calme.

Cette personne dépressive et médicalisée depuis 20 ans souffrait de nombreuses angoisses, celles-ci ont disparues en cours de 2e session.

Rééducation du langage et de l'écoute Facebook